L’homéopathie, il s’agit de ces petits tubes que l’on trouve en pharmacie, qui permettent de soigner, d’une autre manière, les petits maux du quotidien. Mais, à quoi correspondent les informations écrites sur les étiquettes ?

Comment savoir ce qui est marqué sur l’étiquette d’un tube ?

Les tubes de granules (ou de globules, plus petites que les granules) possèdent tous une étiquette blanche qui indique la spécialité homéopathique (le nom) et la dilution de celui-ci en « ch ». Il y a volontairement peu d’informations sur les étiquettes.

A quoi correspondent les dilutions ?

Plus le nombre de « ch » est élevé et plus la dilution de la spécialité homéopathique est grande. Un remède donné ponctuellement, pour une action rapide, aura une dilution faible, allant de 1 à 12 ch. Au contraire, lorsque l’on souhaite traiter une pathologie chronique, il est nécessaire d’utiliser une dilution qui ira de 15 à 30 ch. Il faut en effet « agir » sur une durée de traitement plus longue. Enfin, chaque tube peut être proposé dans plusieurs dilutions, en fonction de ce qui doit être traité. Seul le médecin homéopathe peut dire quelle posologie et dilution sont à utiliser pour un traitement optimal.

Pourquoi 2 tailles de tubes ?

Les tubes homéopathiques sont de deux tailles pour une bonne raison. Les tubes plus petits contiennent ce que l’on appelle des « doses » de globules à avaler en une seule prise , tandis que les tubes les plus grands contiennent des granules, plus grosses que les globules. Ces granules sont prises selon la posologie donnée par le médecin homéopathe. Une affection ponctuelle, à soigner vite, sera traitée par dose de globules. La pathologie à soigner sur plusieurs jours par exemple, sera elle soignée en prenant des granules. Chaque taille de tube est donc adaptée au résultat que l’on souhaite obtenir.

Pourquoi existe-t-il plusieurs couleurs de tubes ?

Chaque couleur correspond simplement à la dilution en ch du remède homéopathique, et évite les erreurs de traitement. Les tubes peuvent être de couleur jaune, verte, rouge, bleu, orange, violette et parfois d’une autre couleur pour les mélanges spécifiques. A noter aussi que les tubes de granules et les tubes « dose » ont les mêmes couleurs.